ATTAQUE CONTRE LE MAIRE DE BOKIDIAWE PAR LES « NERVIS » DE FARBA NGOM                                                                                                                                          La cellule Soninkara de l’Apr  interpelle le président Macky Sall de prendre ses responsabilités 

.                                                                                                                                                         Les militants et sympatisans  de la cellule Sonikara  de l’Alliance pour la république(Apr) ont fait face à la presse, pour dénoncer l’attaque subi par leur leader Khalidou Wagué au niveau de sa propre commune. Les partisans du maire de Bokidiawé menacent Benno Bokk Yakaar à saisir de cette affaire et la traiter avec rigueur si elle ne veut pas l’éclatement de leur coalition.                                                                                                                                         Arborant des brassards rouges, les partisans du député maire de Bokidiawé Khalidou Wagué ont réprimandé l’attitude du député maire des Agnams, Farba Ngom vis-à-vis de leur leader. « Nous  condamnons cette agression perpétrée par des nervis de Farba Ngom,  armés de pompes à gaz et de gourdins contre un leader politique de même parti dans le but d’humilier un allié », ont dénoncé les membres de la cellule Sonikara de l’Apr. A les en croire cet acte ignoble et honteux que  le responsable départemental et régional de l’Alliance pour la république (Apr) de   Matam,  Farba Ngom a fait subir à leur  leader Khalidou Wagué doit être condamné. « Nous attendons des excuses du député Farba Ngom à l’égard de notre leader  pour espérer un retour d’un accommodement entre les deux leaders et continuer de cheminer pour la victoire de notre candidat », a invité Djiby Wagué.  Pour ces militants de l’Apr, le défaut de Farba Ngom est de ne pouvoir ménager comme un vrai leader et de coordonner comme un grand responsable. Poursuivant leur déclaration, les partisans du maire de Bokidiawé ont soutenu que Farba Ngom devrait savoir qu’il y a une parfaite cohésion entre les différentes communautés  et la politique n’a jamais été une source  de division pour leur cohabitation. « Cette bataille rangée n’honore pas  notre parti Apr et la coalition Benno Bokk Yakaar. Nous disons que le silence d’Amadou Ba nous inquiètent,  nous avons  attendu nulle part son intervention pour condamner cette acte ignoble et honteux », ont fustigé  les militants de la mouvance présidentielle. La cellule Soninkara de l’Apr invite la coalition Benno Bokk Yakaar à saisir de cette affaire et la traiter avec rigueur si elle ne veut pas l’éclatement de leur coalition. « Nous refusions le banditisme dans toutes ces formes. Nous interpellons le président Macky Sall  et le candidat Amadou BA de prendre leur responsabilité de trouver des solutions radicales pour arrêter ces hommes qui abusent de leurs pouvoirs et font ce que bon leur semble », ont lancé les partisans de Khaliou Wagué  tout en précisant dans la région de Matam que les militants de Benno Bokk Yakaar malgré les petits divergences ont  toujours su conserver cette entente pour la victoire de leur candidat.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire