Mac de Ziguinchor : 150 détenus entament une grève de la faim

C’est sur sa Page Facebook que la plateforme de la société civile FRAPP a annoncé le début de la grève de la faim de 150 prisonniers de la maison d’arrêt et de correction de Ziguinchor. 
Selon le comité exécutif signataire du texte, ces détenus dénoncent les longues détentions préventives ; le coût de l’unité du téléphone qui est à 50 FCFA ; la très mauvaise qualité de la nourriture. 
Ainsi pour se faire entendre, ils ont décidé de boycotter selon la structure dirigée par Guy Marius Sagna : les appels téléphoniques et les visites. 
  
Le FRAPP d’ajouter qu’il y a parmi les détenus issus des manifestations politiques 05 mineurs : J. dit V. M. (17 ans), S. M. (16 ans), A. C. (15 ans), A. M. (17ans), A. B. (16ans). 
  
Toutefois, il dit que « le FRAPP est plus que jamais inquiet de la situation des prisonniers au Sénégal, et exprime un grand souci pour les 08 prisonnières politiques de la prison du camp pénal de Liberté 6 qui en sont aussi à leur huitième jour de grève de la faim. Le FRAPP demande à l’État du Sénégal de mettre un terme au supplice infligé aux filles et aux fils du Sénégal dans les 37 prisons », alerte Guy Marius Sagna qui annonce le dépôt d’une lettre de protestation auprès de l’administration pénitentiaire pour dénoncer les conditions inhumaines et dégradantes de détention des prisonniers au Sénégal. 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire