Idrissa Diop : Les détails de son nouvel album « TIME FOR AFRICA »

Après près d’une dizaine d’années sans sortie mondiale, et toujours sur sa lancée de la célébration de ses 50 ans de musique, l’artiste Idrissa  Diop propose une nouvelle œuvre inédite de 16 titres. Idy, comme il est affectueusement surnommé, apporte sa touche particulière dans un style assez ouvert d’une musique plurielle

L’une des plus belles voix de la musique africaine est aujourd’hui à l’étape de l’appel de la reconnaissance du fier black qu’il est. Son nouvel album qu’il a nommé Time For Africa est un cri fort à la prise de conscience de la valeur, des vertus et richesses de l’Afrique.

Le produit est inspiré des succès et réussites des enfants d’Afrique partout dans le monde, sur plus de trois années.

Entre voyages de prestation et d’excursion, l’artiste a eu le temps de murir ses idées d’œuvres et de s’organiser pour une si grande production.

L’album est composé de 16 titres :

1-ALI : C’est une chanson qui parle de la légende de la boxe mondiale Mohamed Ali.

2-TIME FOR AFRICA : Le titre éponyme dudit album, est un hymne appelant à plus de respect de notre « africanité », nos valeurs et vertus, pour une meilleure émancipation.

3-XADIM : Ce titre rend hommage à Cheikh Ahmadou Bamba, grand guide spirituel

4-HEY YO : Un hommage au grand philosophe, écrivain et artiste plasticien Feu Issa Samb alais Joe Ouakam.

5-NATURELLE : L’appel à la prise de conscience à toutes les africaines qui doivent savoir et reconnaitre la chance qu’elles ont d’etre noires. Que l’authenticité naturelle soit l’option pour toutes les compatriotes que le chanteur trouve très braves, mais à qui elle demande de garder leur peau telle que Dieu leur a donné.

6-SENEGAL BOOLO : L’union des cœurs pour un Sénégal uni, renforcé et plus fort.

7-TIRAILLEURS : La reconnaissance de ces braves combattants venus pour « tirer ailleurs ». Ainsi Idy Diop loue l’excellent travail qu’ils ont fait dans l’histoire.

8-EMPIRE : « La rue ne fait pas d’enfants », dixit Idrissa Diop, pour dénoncer la situation si déplorable des enfants de la rue. En quête de plus de soutien et de sensibilisation, il crie que son désarroi et le titre symbole en pensée à l’Empire des enfants qu’administre Mme Penda Mbao.

9-FO DI RE : Hommage au grand comédien Samba Sine alias Kouthia. Selon l’artiste, le rire est déterminant pour la santé.

10-JAM : En souvenir de la belle époque de l’enfance agréable. L’artiste de souvient.

11-CIVISME : Rendre la capitale belle, attrayante et propre, ainsi que l’ensemble du territoire sénégalais, tel doit être le défi pour chacun d’entre nous. Voilà l’assertion scandée sur cette belle mélodie.

12- TOUCOLOR :Ici, il s’agit d’une femme peulh hyper jolie que l’ancien membre du mythique groupe d’orchestre sénégalais des années ‘’70’’ chante.

13-DAYO : Une chanson reprise des années ‘’50’’Harry Balafonte. Il appelait les Blancs d’Amérique à laisser en paix les Blacks et surtout à laisser rentrer chez eux en Afrique.

14-LEBU GI : En trio avec Mbaye  Dieye Faye et Mactar Fall alias Makhou Lebu Gi, Idrissa Diop parle à sa communauté et s’en glorifie. Une fierté de reconnaissance.

15- PECHEUR :Le secteur est si capital dans l’économie nationale sénégalaise. L’artiste reconnait que son importance est indéniable.

16-NOBEL : Un bonus trac de rappel du succès de la chanson tube et culte devenue une marque.

Cheikh Coka

Telepeople.net

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire