Vainqueur de la CAN en février dernier, Sadio Mané rêve désormais de la Coupe du monde!

Ses prises de parole sont rares mais elles ont à chaque fois le mérite d’être sincère. Sadio Mané s’est confié hier pour l’équipe. L’occasion pour lui de revenir sur divers sujets notamment la victoire à la CAN, le rêve de gagner un Mondial ou encore une potentielle arrivée de Kylian Mbappé à Liverpool. 

Sur la victoire à la CAN

« Cette émotion-là, elle est grandiose. C’est la première fois que cela m’arrive avec une telle intensité. C’était tellement fort que j’ai mis du temps avant de réaliser. Comme si tout s’était bloqué dans ma tête. En voyant le ballon secouer les filets (sur son pénalty), j’ai eu des sensations que je n’avais jamais connues. D’une force incroyable. Et puis, alors que je planais encore, je me souviens qu’Idrissa « Gana » Gueye est venu pour me serrer dans ses bras en me répétant : « On l’a fait, on l’a fait, on l’a fait, Sadio ! » C’était comme dans un rêve. Et je ne voulais surtout pas me réveiller ». 

Sur un rêve devenu réalité 

« En fait, parfois encore, j’ai du mal à réaliser, même plus d’un mois après. Je suis seul dans mon salon et là je me mets à sourire et à me dire : « Ah oui, on l’a fait, on a gagné la CAN. » Comme si j’avais besoin de me le répéter souvent pour y croire, tellement c’est énorme. Pourtant, je sais un peu ce que c’est de gagner. J’ai déjà remporté une Ligue des champions et un Mondial des clubs en 2019, une Premier League en 2020… Mais là, ça surpasse tout. Il ne se passe pas une heure sans que j’y repense. Au point que, quand j’appelle encore des amis, je ne peux pas m’empêcher de leur dire : « Hé, mon frère, on a gagné la CAN ! » (Il éclate de rire.) En fait, je crois que le petit gamin de Bambali a juste du mal à réaliser qu’il a accompli son rêve le plus fou, celui auquel il n’imaginait même pas avoir droit. Je me revois encore écouter à la radio les matches des Lions parce qu’on n’avait pas la télé. Je les imaginais sur la pelouse, je tremblais avec eux. Et j’exultais avec eux. Ils me faisaient rêver. Et maintenant, c’est moi qui rêve avec eux. Et je ne veux surtout pas que ça s’arrête ». 

Sur mots pour Mohamed Salah après la finale

« On s’était beaucoup chambrés avant la CAN et je me doutais qu’il était forcément très déçu. Je n’allais tout de même pas le laisser sans un mot. Ce que j’ai fait, il l’aurait fait de la même manière si le sort avait été contraire. Je lui ai dit des mots assez simples pour essayer de le réconforter, en lui demandant de ne pas se laisser abattre ». 

Sur une vie à la CR7 ou Messi

« Non ! (Il rit.) Moi, je les suis sur les réseaux sociaux et ça me suffit. J’aime leur vie extraordinaire mais cette vie-là n’est pas faite pour moi ». 

Sur comment remporter le Ballon d’or

« La Coupe du monde ! C’est mon nouveau rêve. Avant ça, il va falloir se qualifier mais j’ai envie de croire en des projets un peu fous et celui qui consiste à remporter le Mondial avec le Sénégal en est un. Si on y arrive, forcément, je me rapprocherai un petit peu plus de tous les grands joueurs qui postulent tous les ans au Ballon d’Or ». 

Le Ballon d’or, un objectif ?

« Si je gagne la Coupe du monde, je pense que ça le sera, oui ! (Il sourit.) J’ai tellement faim que je reste à l’affût de tout ce qu’il y a de bon et de beau à dévorer. Et le Ballon d’Or en fait forcément partie. Mais je ne veux pas trop en parler maintenant ». 

Sur un retour en France 

« Très bonne question. Qu’est-ce que je peux vous répondre alors que je suis toujours sous contrat avec Liverpool et que je n’ai pas l’habitude de parler de ça dans les médias ? Que tout peut arriver dans le foot, par exemple… »

Sur la possibilité de jouer avec Mbappé

« Bien sûr ! Ce serait une association exceptionnelle. Il n’a qu’à venir à Liverpool. Je suis sûr qu’il s’y plairait ». 

Telepeople.net

Source: Onze Monndial

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire